Début

48 % des jeunes n’ont jamais entendu parler des IRP avant d’entrer dans la vie active (IGS-RH)

Paris - Publié le vendredi 27 septembre 2019 à 17 h 30 - n° 163373 • 96 % des jeunes n’ont jamais adhéré à une IRPIRPInstances Représentatives du Personnel ;
• 48 % des jeunes n’avaient jamais entendu parler des IRP avant leur entrée dans le monde du travail ;
•  62 % des jeunes interrogés ont admis n’avoir jamais eu d’informations sur le rôle et les missions des IRP lors de leur arrivée en entreprise ;
•  57 % des jeunes seraient favorables à une politique syndicale spécifique envers eux ;

Tels sont les principaux résultats du rapport : « Quelles sont les attentes personnelles des jeunes à l'égard des représentants du personnel et quels sont les sujets sur lesquels leur action devrait porter ? », réalisé par les alternants en master 2 au sein de l’IGS RH, sous la direction de Hubert LandierHubert Landier, rendu public le 27/09/2019.
© IGS RH
© IGS RH

Le rôle des IRPIRPInstances Représentatives du Personnel selon les jeunes (de moins de 30 ans)

Êtes-vous adhérent d’un syndicat ?

Infographie

Source(s) : IGS RH

  • La majorité des répondants n’ont jamais adhéré à une IRP (96 %).
  • Seuls 2 % des répondants sont actuellement membres d’un syndicat. 

Avant votre arrivée en entreprise, aviez-vous entendu parler de « représentation collective » ?

Infographie

Source(s) : IGS RH

  • Près de la moitié des répondants n’avaient jamais entendu parler des IRP avant leur entrée dans le monde du travail (48 %).
  • Plus de la moitié des répondants ont déjà entendu parler de la représentation collective avant leur arrivée en entreprise, mais admettent n’avoir jamais reçu d’information relative au rôle et aux missions des IRP.

Les IRP vues par les jeunes

  • 51 % des jeunes interrogés associent le dialogue social à un échange, une discussion entre plusieurs parties au sein d’une même entreprise.

    • 20 % d’entre eux précisent que cet échange s’effectue entre tous collaborateurs de l’entreprise ;
    • 20 % estiment que le dialogue social se fait uniquement entre la Direction et les IRP.
  • 16 % définissent le dialogue social comme un processus de négociation.

Lors de votre arrivée en entreprise, avez-vous reçu des informations sur le rôle et les missions des IRP ?

Infographie

Source(s) : IGS RH

  • 62 % des jeunes interrogés ont admis n’avoir jamais eu d’informations sur le rôle et les missions des IRP lors de leur arrivée en entreprise.

  • 70 % des jeunes interrogés affirment n’avoir jamais sollicité leurs représentants du personnel : absence, manque de confiance et méconnaissance des contacts sont les motifs mis en avant par les répondants.

Êtes-vous satisfait du rôle de vos représentants du personnel ?

Infographie

Source(s) : IGS RH

  • 31 % des interrogés s’estiment satisfaits du rôle des représentants du personnel, tandis que 6 % en ont une image négative : absence de représentation, absence sur le terrain et absence de transparence, sont les premiers motifs invoqués par les jeunes insatisfaits.

  • 57 % des interviewés seraient favorables à une politique syndicale spécifique envers les jeunes.

  • 28 % sont défavorables à cette idée et 15 % ne se prononcent pas.

Les attentes des jeunes envers les IRP

Avez-vous des attentes particulières vis-à-vis de vos représentants du personnel ?

Infographie

Source(s) : IGS RH

  • 71,9 % des personnes interrogées n’ont pas d’attentes particulières vis-à-vis de leurs représentants.

  • Les attentes de 28,1 % de jeunes de moins de 30 ans sont :

    • « Permettre aux salariés de s’exprimer auprès de la direction » ;

    • « Défendre les salariés » ;

    • « Négocier de meilleures conditions de travail » ;

    • « Améliorer la communication et la visibilité sur leurs actions » ;

    • « Consulter les salariés ».

  • Les résultats de l’enquête indiquent également que 81,7 % des jeunes de moins de 30 ans n’ont jamais assisté à une réunion organisée par les IRP (dont 38,7 %, car il n’y en a pas eu), 74,6 % n’ont jamais visité les locaux des représentants du personnel et 63,7 % n’ont jamais participé à des élections professionnelles.

Faire grève est-il efficace selon vous ?

Infographie

Source(s) : IGS RH

  • 59 % des répondants estiment que la grève constitue une pratique efficace. 
  • 31,2 % jugent la grève comme inefficace. 

L’implication des IRP dans la performance de l’entreprise

Comment caractérisez-vous le climat social de votre entreprise ?

Infographie

Source(s) : IGS RH

  • 23 % des jeunes interviewés considèrent que le climat social de leur entreprise est serein.

  • 43 % pensent qu’il est plutôt serein.

  • A contrario, 25 % le trouvent plutôt tendu et seulement 8 % le trouvent tendu.

« Nous pouvons supposer que les jeunes ne s’intéressent pas au dialogue social, car globalement le climat social de leurs entreprises est positif », déclare IGS RH dans son rapport.

Les représentants du personnel contribuent-ils à la performance de votre entreprise ?

Infographie

Source(s) : IGS RH

Avez-vous confiance en l’action de vos représentants du personnel ?

Infographie

Source(s) : IGS RH

  • 41 % ont confiance en leurs représentants du personnel et 38,3 % considèrent que les représentants du personnel contribuent à la performance de leur entreprise.

« Selon les personnes interrogées, l’entreprise pourrait, en premier lieu, “sensibiliser les salariés sur le rôle et les missions des syndicats” (43,4 %). Ils souhaitent également qu’elle “mette en place des formations destinées aux salariés” (44,1 %). Il serait souhaitable qu’elle “implique tous les acteurs dans le dialogue social” (38,7 %) ainsi qu’elle “responsabilise et intègre les managers de proximité” (33,6 %). L’ensemble des personnes interrogées s’accorde donc sur la priorité de la formation et de l’information en lien avec le dialogue social au sein d’une entreprise », indique IGS RH.

Les jeunes sont-ils prêts à s’engager ?

Les raisons pour lesquelles les jeunes seraient prêts à se syndiquer

  • Les jeunes se syndiquent pour :
    • « défendre des intérêts » (68 %) ;
    • « s’impliquer dans la vie de l’entreprise » (52 %) ;
    • « avoir une visibilité sur les actions et la stratégie d’entreprise » (37 %).

Les freins à l’engagement syndical des jeunes

  • Les jeunes ne se syndiquent pas en raison :
    • D’une « méconnaissance du monde syndical et des relations sociales » (50 %) ;
    • De la « crainte d'être mal vu » (48 %) ;
    • De la « crainte pour leur carrière professionnelle » (46 %).

Avez-vous déjà entendu parler du référendum d’entreprise ?

Infographie

Source(s) : IGS RH

  • 61,3 % des personnes interrogées n’ont jamais entendu parler du référendum d’entreprise.

  • Les modes d’expression collectifs les plus efficaces seraient la réunion d’expression (43,8 %), la réunion de service (41 %) et le référendum d’entreprise (32,8 %).

« Il ressort deux sortes d’évolution du dialogue social au sein des entreprises pour les jeunes interrogés.

Dans un premier temps, il s’avère qu’une partie des jeunes considère que le dialogue social sera de plus en plus difficile et à l’encontre des salariés. Cela s’explique en partie par la diminution poids accordé aux organisations syndicales, dues au fait que les jeunes ne sont plus attirés par cette action.

Dans un second temps, il apparaît comme vital pour les organisations syndicales de prendre conscience de l’impact des nouvelles technologies dans la vie des nouvelles générations. Mais également de comprendre que ces nouveaux collaborateurs privilégient le collectif à l’individualité et sont davantage sensibles à des moyens d’action participatifs », conclut IGS RH. 

Méthodologie

Méthodologie

• 256 réponses ont été collectées, par les élèves de l’IGS RH dans le cadre du master 2, pour réaliser cette enquête. Encadrés par Hubert Landier (expert en relations sociales et en audit du climat social) et François Roquebrune (directeur des ressources humaines), les alternants se sont penchés sur la relation entre les jeunes et la représentation collective du personnel dans l’entreprise.

• Les sondés ont entre 18 et 29 ans, dont 66 % sont des femmes.

• Les répondants travaillent en France (à l’exception d’une personne - Française travaillant en Espagne).

• 40,6 % d’ouvriers / employés, presque 30 % de cadres et 13,7 % de techniciens / agents de maîtrise. Les autres répondants ont précisé être en alternance (depuis au minimum 3 ans).

IGS RH
Fiche n° 6994, créée le 23/04/18 à 12:57 - MàJ le 23/04/18 à 13:12

IGS RH



IGS RH
1, rue Jacques Bingen
75017 Paris - FRANCE
vCard meCard .vcf VCARD

Fin
loader mask
1