Demandez votre abonnement découverte !

Université ANDRH : « Le travail a changé, nous devons organiser cette prise de conscience » A. Richard

News Tank RH - Paris - Interview n°226368 - Publié le 24/08/2021 à 15:37
- +
©  ANDRH
Audrey Richard - ©  ANDRH

« Notre université de l’ANDRH se déroulera les 07 et 08/10/2021 à Marseille, dans un endroit disruptif, à La Friche de la Belle de Mai, afin d’incarner l'évolution de la fonction RH. Ce lieu urbain nous semble à l’image de la période vécue par les entreprises & de l’évolution de l’organisation du travail de demain », annonce Audrey Richard Directrice des ressources humaines Groupe @ Up • Présidente @ Association nationale des directeurs des ressources humaines (ANDRH)
, la présidente de l’ANDRH, dans un entretien à News Tank, le 24/08/2021.

« La thématique sera : “le travail change et si on changeait tout ?” Le travail a changé depuis longtemps mais il n’y avait pas de prise de conscience. (…) Aujourd’hui, nous devons organiser cette prise de conscience à travers des débats sur la transition environnementale, les métiers et compétences de demain, le futur du management, la place des RH, les opportunités de la relance, l'évolution du dialogue social. Notre rôle est également de faire de la prospective. Et l’idée serait qu'à l’issue de ces deux journées d’université, nous émettions des propositions au regard de nos échanges. »

L’université de l’ANDRH s’attachera à valoriser l’Europe, le Business et la Communication lors de tables rondes, keynotes et ateliers. Et pour cette rentrée, « nous sommes mobilisés sur le retour au travail sur site. Nous attendons le protocole sanitaire en entreprise pour la rentrée. Nous avions anticipé un retour sur site dense avant la période estivale et en échangeant avec nos membres DRH, nous nous rendons compte que le grand retour au bureau ne s’organisera pas tout de suite. La tendance est de continuer à proposer le télétravail pour au moins deux jours par semaine avec une jauge de 50 %.  »


Audrey Richard, présidente de l’ANDRH, répond à News Tank

Les retrouvailles entre les membres de l’ANDRH les 07 et 08/10/2021 à Marseille sont-elles attendues et particulières dans ce contexte de crise ?

En effet, en 2020, nous avions dû annuler notre université à Marseille. Nous avions quand même maintenu l'événement en nous adaptant au contexte, en proposant des tables rondes à distance. En 2021, nous avons décidé de maintenir le lieu : Marseille. Notre événement se déroulera dans un endroit disruptif, La Friche de la Belle de Mai, afin d’incarner l'évolution de la fonction RH. Ce lieu urbain nous semble à l’image de la période vécue par les entreprises & de l’évolution de l’organisation du travail de demain. Il sort du cadre et montre que cela fonctionne en nous invitant à la créativité…

Besoin de se retrouver, de respirer, d'échanger… »

Toutes les places ont été quasiment prises en quelques jours. Il en reste encore quelques-unes puisque nous allons accueillir 400 participants. Pour y participer il faut être membre de l’ANDRH. Une adhésion permet d’accéder gratuitement à tous les événements de l’association. Cet engouement des inscriptions s’explique par un besoin de se retrouver, de respirer, d'échanger, de se ressourcer tout en renouant avec des moments de convivialité entre pairs. Ceux qui n’auront pas la possibilité de venir à Marseille pourront quand même suivre l’université. Nous sommes en train de réfléchir au format qui sera employé.

Quel sera le fil rouge de cette université ?

Des propositions au regard de nos échanges »

Nous sommes encore dans la phase de préparation mais la thématique sera : « le travail change et si on changeait tout ? ». Le travail a changé depuis longtemps mais il n’y avait pas de prise de conscience. Nous travaillons depuis au moins dix ans, par exemple, sur l'évolution du management, la confiance, l’autonomie, la flexibilité, le management de demain… Mais nous n’avions pas passé le cap. La crise nous a fait gagner cette maturité, elle a mis en exergue des pratiques différentes comme le télétravail, le changement de management, la flexibilité. Aujourd’hui, nous devons organiser cette prise de conscience à travers des débats sur la transition environnementale, les métiers et compétences de demain, le futur du management, la place des RH, les opportunités de la relance, l'évolution du dialogue social. Notre rôle est également de faire de la prospective. Et l’idée serait qu'à l’issue de ces deux journées d’université, nous émettions des propositions au regard de nos échanges.

Pour quelles raisons avoir décidé de valoriser l’Europe, le Business et la Communication lors des tables rondes, keynotes et ateliers ?

De nombreux DRH s’occupent d’équipes basées en France et à l’international et nous avons dû gérer la crise sanitaire en France mais aussi sur des populations européennes. Nous allons donc creuser ce sujet-là lors de l’université, tout comme la partie business en faisant intervenir des présidents ou des DG. Les DRH sont au cœur du business. Nous voulons donc connaître les attentes des experts business sur leur positionnement RH de demain. D’autant plus que lors de ces derniers mois, les DRH ont été en première ligne. Ils ont géré les cellules de crise, se sont battus pour sauver l’emploi en étant en proximité totale et en binôme avec les présidents ou DG. La crise a permis de donner une autre vision de notre métier, plus complète, plus authentique.

Enfin, la Communication représentera un temps important d'échange car c’est l’une des compétences clés des RH. Savoir communiquer ne s’improvise pas, encore plus dans une période de crise avec la profusion de fake news et l’apparition de théories complotistes.

Quelle sera l’actualité de l’ANDRH en plus de l’université et de la préparation du prix du DRH numérique 2021 ?

Continuer à proposer le télétravail  »

Nous sommes mobilisés sur le retour au travail sur site à la rentrée. Nous attendons le protocole sanitaire en entreprise pour cette rentrée. Nous avions anticipé un retour sur site dense avant la période estivale et en échangeant avec nos membres DRH, nous nous rendons compte que le grand retour au bureau ne s’organisera pas tout de suite. La tendance est de continuer à proposer le télétravail pour au moins deux jours par semaine avec une jauge de 50 %.

Par ailleurs, nos groupes locaux recommencent à organiser des événements en présentiel, ce qui est important pour maintenir la force du collectif. Enfin, pour alimenter nos prochaines auditions auprès des différentes institutions gouvernementales, nous lancerons notre prochaine enquête afin de remonter et porter les retours d’expériences et recommandations car l’ANDRH maille tout le territoire, avec toutes les tailles et secteurs d’entreprises. 

Audrey Richard


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Parcours

Association nationale des directeurs des ressources humaines
Présidente par intérim
Up
Directrice des ressources humaines Groupe
Dassault Systèmes
DRH Eurowest
SNCF
DRH & Communication Direction des Systèmes Informatiques
Alten
DRH
Orange
DRH de la Direction des Achats et de la Supply Chain

Fiche n° 26138, créée le 02/10/2017 à 09:43 - MàJ le 29/05/2020 à 10:44

Association nationale des directeurs des ressources humaines (ANDRH)

Catégorie : Associations / Fondations


Adresse du siège

133 boulevard Haussmann
Paris
75008 Paris France


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Fiche n° 5659, créée le 04/09/2017 à 12:24 - MàJ le 13/10/2021 à 14:32