Début

Social Demain : « Nous voulons créer une école de formation au social » (Denis Maillard, Temps Commun)

Paris - Publié le vendredi 13 septembre 2019 à 15 h 47 - n° 160035 « Nous lançons le dispositif de promo “Social Demain” pour reconnaître les nouvelles frontières du social et pour sauver la question sociale. Nous voulons créer une école de formation au social, les hautes études du social de demain », déclare Denis Maillard, co-fondateur de Temps CommunTemps commun, à News Tank le 13/09/2019. 

« C’est un dispositif inédit qui cherche à identifier les moins de 35 ans qui commencent à réaliser ou manifestent l’envie de réaliser des actions et innovations en matière sociale. L’objectif est de distinguer, grâce à un jury de personnalités du social, 50 profils de femmes et d’hommes qui feront le social demain afin de leur proposer un programme entièrement gratuit, de rencontres, de discussions entre pairs générationnels pour réfléchir aux nouvelles frontières du social, aux relations humaines au travail et bénéficier des retours d’expériences de chacun. »

« Nous lançons une phase d’appel à candidatures via le site Internet Social Demain. Ceux et celles qui souhaitent intégrer la promo d'échanges entre pairs ont jusqu’au 31/10/2019 pour candidater. Le 21/11/2019 lors de Think RH organisé par News Tank RH, nous dévoilerons la liste des 50 personnes qui auront été sélectionnées pour faire partie de la promotion Social Demain. »

« Cette formation s’adresse aussi bien à des représentants de syndicats, de collectifs, à des jeunes RH, avocats, membres d’une association. Nous cherchons à faire émerger une génération venant d’horizons différents, les mettre en réseau et les faire discuter entre eux sur la question sociale. »

« L’objectif est d’adresser un rapport d'étonnement social à la fin de la formation fin juin 2020. »
Denis Maillard - © Hannah Assouline
Denis Maillard - © Hannah Assouline

Denis Maillard, co-fondateur de Temps Commun, répond à News Tank

Vous avez créé avec Philippe Campinchi, co-fondateur du cabinet Temps commun, « Ceux qui feront le social demain ». De quoi s’agit-il ?

C’est un dispositif inédit qui cherche à identifier les moins de 35 ans qui commencent à réaliser ou manifestent l’envie de réaliser des actions et innovations en matière sociale.

Un jury de personnalités du social L’objectif est de distinguer, grâce à un jury de personnalités du social, 50 profils de femmes et d’hommes qui feront le social demain afin de leur proposer un programme entièrement gratuit, de rencontres, de discussions entre pairs générationnels pour réfléchir aux nouvelles frontières du social, aux relations humaines au travail et bénéficier des retours d’expériences de chacun. 

Quelles sont les phases de ce dispositif ?

Nous lançons une phase d’appel à candidatures via le site Internet Social Demain. Ceux et celles qui souhaitent intégrer la promo d'échanges entre pairs ont jusqu’au 31/10/2019 pour candidater.

La liste des 50 personnes sélectionnées dévoilée le 21/11/2019 lors de Think RHLe 21/11/2019 lors de Think RH organisé par News Tank RH à ESCP Europe Paris-Montparnasse, nous dévoilerons la liste des 50 personnes qui auront été sélectionnées pour faire partie de la promotion Social Demain, ainsi qu’une étude qualitative sur cette génération et un sondage réalisé avec l’Ifop sur la perception des questions sociales par les 18-35 ans.

Et à partir de janvier 2020, la promotion démarre. Elle durera six mois. Elle sera animée par Patrick Levy-Waitz, Fondation ITG Travailler Autrement, et Aurélie Ghemouri Krief, directrice conseil, spécialiste des ressources humaines et des problématiques d’accompagnement des transformations du cabinet Plein Sens. 

Quelle est la finalité de cette formation ?

L’objectif est d’adresser un rapport d'étonnement social à la fin de la formation fin juin 2020. Nous aimerions organiser avec notre partenaire Usbek & Rica un Tribunal des générations futures sur une question autour du social. Cette formation s’installera dans la durée et nous créerons d’autres promotions à partir de l'été 2020.

Qui sont les membres du jury ?

Il s’agit de 14 personnalités du social. Le jury est présidé par Pierre Ferracci Pierre Ferracciet Claire Guichet, ancienne présidente de la FageFageFédération des Associations générales étudiantes et du CESECESEConseil économique, social et environnemental, spécialiste de communication d’influence et des questions environnementales. Ils seront accompagnés par des personnalités du monde social :

  • Anousheh KarvarAnousheh Karvar, déléguée du Gouvernement auprès de l’OIT,
  • Gilles GateauGilles Gateau, ancien DRH et directeur du développement durable d’entreprises publiques et ancien conseiller social du Premier ministre.
  • des avocats en droit social comme Rachid Brihi du cabinet Brihi-Koskas & Associés et Bruno Courtune, du cabinet Vaughan Avocats, 
  • des dirigeants comme Gweltaz Frigout, directeur des affaires publiques et engagements du groupe Up, et François-Xavier Petit, directeur général de Matrice, un programme qui met en relation des jeunes codeurs et des étudiants et entreprises pour répondre à des solutions numériques.

Qu’est-ce qui motive ces personnalités du social à s’engager dans cette promo Social Demain 2019 ?

Elles constatent que les frontières du social sont en train d'être bouleversées à deux niveaux :

  • Le social ne concerne plus seulement les partenaires sociaux et la direction. Cette question sort de l’entreprise. Nous l’avons bien vu avec les gilets jaunes. Ce n’est pas l’entreprise qui a été mise en cause, mais les questions du logement, de la relégation, de l'éloignement et des rapports sociaux entre l'élite des métropoles et les classes populaires en périphérie.
  • La question sociale est percutée par l’urgence climatique et écologique. Il existe une telle urgence de la transition énergétique que les moins de 35 ans sont naturellement plus attirés vers ces questions au lieu des sujets de répartition de la richesse, de la valeur de conditions de travail, etc.

Nous lançons le dispositif de promo Social Demain pour reconnaître les nouvelles frontières du social et pour sauver la question sociale. Une nouvelle génération doit la prendre à charge et c’est à nous de l’identifier. Nous voulons créer une école de formation au social, les hautes études du social de demain. 

Quels sont les critères de sélection ?

  • L'âge  : moins de 35 ans, identifiés comme une catégorie qui correspond à la jeunesse.
  • Avoir réalisé ou avoir l’intention de réaliser des actions ou innovations en matière sociale
  • Expliquer sa motivation, ses projets, sa vision du social
  • Faire témoigner deux personnes pour chaque candidat qui peuvent parler d’eux.

L’ensemble des dossiers sera analysé par au moins deux membres du jury et à partir d’une grille, ils détermineront si les candidats peuvent faire partie d’un programme pour être un leader du social.

Comment vous positionnez-vous par rapport aux syndicats et aux collectifs qui émergent dans le social ?

Nous proposons un programme de formation et il est accessible aux syndicalistes et aux personnes qui s’engagent dans des collectifs. Nous avons rencontré, par exemple, les collectifs présents dans les grèves des services des urgences, et nous allons leur proposer d’intégrer le dispositif.

Cette formation décloisonneLes syndicats ont accueilli le dispositif avec intérêt. C’est une ouverture d’esprit pour leurs militants. Il existe moins d'écoles de formation dans ces structures et notre dispositif vise à pallier à ce manque. 

Cette formation décloisonne. Elle s’adresse aussi bien à des représentants de syndicats, de collectifs, à des jeunes RH, avocats, membres d’une association. Nous cherchons à faire émerger une génération venant d’horizons différents, les mettre en réseau et les faire discuter entre eux sur la question sociale.

Denis Maillard
Fiche n° 36363, créée le 13/09/19 à 10:34 - MàJ le 10/10/19 à 16:50

Denis Maillard

Date de naissance : 01/03/1968

Parcours Depuis Jusqu'à
Temps commun
Co-fondateur Octobre 2017 Aujourd'hui
Octobre 2017 Aujourd'hui
Cabinet Technologia
Directeur de la communication et des relations institutionnelles Avril 2011 à Octobre 2017
Avril 2011 Octobre 2017
Unédic
Chef du service de presse puis Directeur de la Communication Janvier 2002 à Mars 2011
Janvier 2002 Mars 2011
Médecins du monde
Directeur adjoint de la communication 1999 à Décembre 2001
1999 Décembre 2001
Médecins du monde
Rédacteur en chef des publications Septembre 1996 à 1999
Septembre 1996 1999
Êtablissement & diplôme Année(s)
CFPJ (Abilways)
Diplômé 1997 - 1999
1997 1999
Université Panthéon Sorbonne (Paris I)
DEA de Sciences politiques Philosophie politique et histoire des idées 1991
1991
Sciences Po Lyon
Diplôme de Sc. Po Politique et administration 1990
1990

Temps commun
Fiche n° 9107, créée le 13/09/19 à 12:07 - MàJ le 13/09/19 à 15:45

Temps commun

• Cabinet de conseil en relations sociales
Création : 2017
• Missions : aider les dirigeants à comprendre et à faire face à l’impact des phénomènes de sociétés sur les organisations
• animation de groupe de pairs entre DRH et directeurs de relations sociales.
• accompagnement de dirigeants dont des DRH sur des parcours de développement personnel par des rencontres avec des personnalités de la société civile.
Fondateurs : Philippe Campinchi et Denis Maillard
Contacts :
- Denis Maillard : 06 64 50 31 99
- Philippe Campinchi : 06 84 60 62 74



Temps commun
59 rue du Faubourg Poissonnière
75009 Paris - FRANCE
vCard meCard .vcf VCARD

Fin
loader mask
1