Arrêts maladie : « Les salariés risquent de payer deux fois » (FO)

Paris - Publié le vendredi 3 août 2018 à 13 h 43 - n° 126326 « Quand on étatise la Sécurité sociale, c’est pour privatiser le “petit risque” : Charge à chacun de s’assurer comme il le peut ou comme son entreprise le veut. Restera pris en charge le “gros risque” par une Sécurité sociale transformée en assistance publique », déclare FO le 03/08/2018 en réaction au projet du Gouvernement de « basculer le paiement des jours d’indemnisation des arrêts maladie (les IJIJindemnités journalières) de la Sécurité sociale vers les employeurs, pour les arrêts de moins de 8 jours (durée initiale : moins de 30 jours) ».

FO indique que « le Gouvernement a supprimé en 2018 la cotisation maladie, qui signifiait que tous les salariés, solidaires, cotisaient pour le paiement de leurs IJ. Mais il l’a supprimée en compensation d’une hausse de la CSGCSGCotisation sociale généralisée : les salariés, de manière “fiscale” désormais et non “sociale” paient toujours pour leurs IJ. Sauf que, désormais, l’Etat peut se prétendre propriétaire des recettes de la Sécurité sociale et en faire ce qu’il veut, y compris diminuer le droit des assurés pour financer sa politique ».

L’IgasIgasInspection générale des affaires sociales a été missionnée par le Gouvernement sur la question des IJ avec un scénario de transfert du paiement des IJ aux employeurs pour des arrêts de moins de 30 jours. Les organisations représentatives des employeurs rejettent cette proposition et l’ont signifié dans un courrier commun (CPME, Medef, U2P) adressé au Premier ministre. Une concertation est prévue à la rentrée qui « risque fort d'être une concertation de façade » a déclaré Jean-Michel Pottier, vide-président de la CPME à News Tank, le 02/08/2018.
© D.R.
© D.R.
Fiche n° 5455, créée le 25/08/17 à 14:29 - MàJ le 01/05/18 à 14:37

Force Ouvrière

• Organisation syndicale représentative
• Secrétaire général : Pascal Pavageau
• Contact : Floriane Bouget, service de presse, fbouget@force-ouvriere.fr
• Tél. : 01 40 52 82 00


Force Ouvrière
141, avenue du Maine
75680 Paris Cedex 14 - FRANCE
vCard meCard .vcf VCARD

loader mask
1